Montevideo, en Uruguay, a reçu la première compétition de clubs d’Amérique Latine : la COPA POWERCHAIR LIBERTADORES. Cette compétition a été organisée conjointement par l’Argentine, le Brésil et l’Uruguay et a accueilli deux équipes par pays.

  • “Máquinas Guerreras” de Rosario City – Argentine
  • “Los Tigres de Pacheco” de Buenos Aires – Argentine
  • “Novo Ser” de Rio de Janeiro – Brésil
  • “Rio Power Soccer” de Rio de Janeiro – Brésil
  • “Deportivo Montevideo” et “Huracán de Carrasco” toutes les 2 du pays hôte

Chaque équipe a affronté les deux autres au sein de deux poules de trois et les deux premières de chaque poule se sont affrontées en demi-finale.

Classement final :

  1. Novo Ser du Brésil
  2. Huracán de Carrasco de d’Uruguay
  3. Los Tigres de Pacheco d’Argentine
  4. Deportivo Montevideo d’Uruguay
  5. Máquinas Guerreras d’Argentine
  6. Rio Power Soccer du Brésil

Le meilleur buteur de la Copa Powerchair Libertados est l’Argentin Valentino Zegarelli, un joueur de 10 ans baptisé pour l’occasion le « Messi du Powerchair Football » pour son agilité.

Le trophée du Fairplay a été attribué à l’équipe Máquinas Guerreras de Rosario en Argentine. Tous les matchs se sont déroulés devant plus de 1000 spectateurs à El Palacio de los Deportes of Peñarol, club de football valide Uruguayen.

Plus de 50 bénévoles ont rendu possible l’organisation de cette compétition ainsi que plusieurs partenaires tels que ; Santander Rio, Nike, DHL, B&D Plateria, Gatorade, Zecat, Peñarol Club, parmi bien d’autres.

Le trophée est une copie adaptée de la version de la traditionnelle « Copa Libertados » offerte par B&D Plateria, le partenaire Manufacturier Argentin.

La Copa Powerchair Libertados est prévue pour se tenir tous les ans. En 2016 la prochaine édition aura lieu en Argentine